RSS
RSS


,
 

Hi, I need your help ! [Amara F. Whitelaw]

Sujet: Hi, I need your help ! [Amara F. Whitelaw]   Jeu 15 Nov - 20:03

Ethan Denvers
Facilis desensus averno
Date d'inscription : 15/09/2018
Messages : 407
Pseudo : Eth'
Age : 20
Crédits : Ash' (Avatar)
Emploi/loisirs : Conseiller stratégique de l'institut de Brooklyn - Stratège
Localisation : New York, Brooklyn
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le)
Scenarii : Matthew Denvers ▬ Grand frère
Liens : Angelica Gladstone ▬ Connaissance qui a changé ma vie -> Amie
Anastasia Wayland ▬ Ennemie, Rivale..mais séduisante
Matthew Denvers ▬ Grand frère
Alec Lightwood ▬ Patron -> Ami
Simon Lewis ▬ Connaissance drôle -> Ami
Amara F. Withelaw ▬ Collègue, Connaissance ->Amie


Hi, I need your help !

Ft. Amara F. Whitelaw

Enfin une bonne nuit ! Je me réveillais tranquillement. Ça faisait si longtemps que je n’avais pas dormi comme ça. Ça faisait vraiment du bien. Ce sentiment d’avoir fait une nuit complète. Ce jour-là, je m’étais réveillé un peu plus tard que d’habitude, mais toujours à l’heure pour le boulot bien qu’aujourd’hui, je n’avais pas de programme précis et d’horaires précis à respecter. Quelques personnes assez matinales étaient déjà prêtes avant moi.

Aujourd’hui Alec n’étais pas là, il était resté chez Magnus pour passer sa matinée avec lui. J’avais un peu carte blanche ce matin dans mon boulot. Une petite envie de m’entraîner ce matin, c’est ce que mon corps me réclamait, pourtant en forme après cette superbe nuit. Il fallait vraiment que je reprenne le terrain, je n’y étais plus habitué du tout. Et sachant mon poste ce ne serait pas vraiment quelque chose de mauvais, au contraire !

Direction la salle d’entraînement. Je regardais le sac de frappe sur lequel il y a quelque temps, j’avais perdu le contrôle de mon corps, de mes coups qui s’acharnaient dessus à en tacher le sac avec mon sang. Je me dirigeais vers l’appareil d’entraînement. Je n’y restais pas longtemps dessus, mais suffisamment pour ressentir cette sensation de contraction, de douleur dans mes muscles et ce sentiment de satisfaction et bien-être. Quelques séries de pompes, d’abdos et hop direction la douche. Je sortais de celle-ci satisfait de moi, j’enfilais une petite tenue assez décontractée.

Je récupérais quelques dossiers. J’en prenais connaissance rapidement. Je sortais mes petites fiches. Ni venu, ni connu mon travail était fini. Ou presque. Un dossier, spécifiquement, me posait problème, il me manquait des informations. J’avais vraiment besoin de ses informations sinon je ne pourrais rien faire de plus… Et si je bloquais dessus, je n'étais pas sûr que quelqu’un résolve le problème. Il faudrait que je demande à un des gars doués en informatique. Je n’avais pas bien l’habitude de ce genre de demande. Avant, tout passait par le chef. C’était assez rigide. Je lui faisais mon compte-rendu. Il s’occupait de joindre la section informatique et une fois le résultat obtenu, c’était à nouveau mon tour. Avec Alec, c’était plus flexible, si quelqu’un avait besoin de quelque chose, il n’avait qu’à le demander, sans forcément passer par lui sauf si c’était vraiment important. Rien de mal à ça, au contraire, c’était vraiment mieux depuis qu’il était à la tête de l’institut, mais ce n’était juste pas trop dans mon genre. J’avais encore du mal à aller vers les autres bien que ça s’améliorait doucement.

Mon ventre commençait à réclamer. Je me tenais le ventre. J’avais vraiment la dalle, comme dirait un terrestre ! Aller une petite pause ça fait jamais de mal. Je posais le dossier dans le tiroir de mon bureau. Puis me rendais dans la cuisine. Je croisais la petite Katherine sur mon chemin. On commençait à discuter. La pauvre, elle venait de perdre ces parents suite à l’attaque de l’institut par Valentin et les membres du cercle.

Ça a été vraiment douloureux pour elle. C’était la seule « vraie » famille qui lui restait. On s’était croisé vite fait avant la fameuse attaque. A première vue, une fille très superficielle et impulsive mais elle était aussi très intelligence et ambitieuse. Juste après la mort de ses parents, j’ai essayé de lui faire penser à autre chose. Je pense que ça l’a rassurée en quelque sorte de se dire que quelqu’un la soutenait un peu. Je n’imaginais pas ce que ça me ferait de perdre Mat. Autant mes parents, je m’en fichais complètement, je n’étais pas du tout dans la même situation que Katherine. Mais mon frère par contre…. Déjà que le savoir à l’autre bout de la Terre, c’était dur, alors l’imaginer ne plus exister… non !

Je pense que ça lui avait vraiment fait du bien. Même si la douleur restait là, ou pouvait l’oublier quelque temps, rien que quelque temps, c’est déjà ça non ? On continuait de parler de tout et de rien jusqu’à ce qu’on arrive au sujet de sa sœur, Amara. Je ne la connaissais pas vraiment, il m’était arrivé de la croiser à l’institut. Elles ne s’entendaient pas très bien toutes les deux. D’après Katherine le fait qu’elles aient 10 ans d’écart et pas le même père, était un peu la source du problème. Ça et le fait qu'elles n'ont pas eu la même éducation toutes les deux. Katherine m’avait dit qu’elle était partie vivre à Rio avec son mari, vu que ses parents étaient encore à New-York. Mais maintenant, c’était différent, elle était orpheline, et sa sœur était revenue à New-York dès qu’elle avait appris la nouvelle de la mort de sa mère.

On commençait ensuite à parler de moi, et on en venait à parler de mon petit problème de ce matin avec ce fameux dossier. Tiens, qui aurait cru que sa sœur était devenue le chef de la section informatique de l’institut et qu'elle pourrait surement m'aider. Bon, je connaissais sa sœur, c’était un bon argument pour me pousser à aller demander lui demander ce service non ? Par l’ange ! Aller Ethan fait un effort !

Je quittais Katherine qui semblait avoir été contente de me voir. Ça m’avait fait plaisir aussi, je dois dire. Ça ne faisait pas très longtemps qu'on se connaissait, mais on s'entendait bien tous les deux. Je me rendais dans la cuisine pour manger comme prévu avant que je croise la brunette. Après avoir pris des forces, je retournais à mon bureau, j’embarquais le dossier avec moi et je me rendais voir Amara. J'arrivais à la section informatique. Je frappais à la porte. J’entendais sa voix qui me disait de rentrer. J’ouvrais la porte. Une jeune femme élégante qui semblait plutôt imposante, se trouvait devant son ordinateur tapant sur son clavier, à toute vitesse. Je me raclais la gorge avant de commencer.

« Salut ! Tu dois être Amara ? Excuse-moi de te déranger, moi c'est Ethan en charge de l’élaboration stratégique dans l’institut. J’aurais besoin de tes talents d’informatiques pour un petit dossier. Tu pourrais y jeter un coup d’œil si ça ne te dérange pas ? »

@Amara F. Whitelaw
Code by Joy




Hi, I need your help ! [Amara F. Whitelaw] Francisco-lachowski-hot-guy-smile-Favim.com-1075154Hi, I need your help ! [Amara F. Whitelaw] Tumblr_ob93luqRoe1vb81rko1_500
- I don't want to be anymore that little boy I was before,
but it's hard.. ! -
Sujet: Re: Hi, I need your help ! [Amara F. Whitelaw]   Ven 16 Nov - 17:47

Amara F. Whitelaw
Facilis desensus averno
Date d'inscription : 28/10/2018
Messages : 125
Pseudo : Choupinette
Autres Comptes : Clary Fray +Tessa Gray-Herondale + Annalyne C. Asgrimonn + Calypso Cifuentes + Jules Tudor
Crédits : avatar: @persona gif: tumblr
Suit : L'Enclave
Emploi/loisirs : Chef de la section informatique de l'Institut de New York pendant qu'elle y séjourne, et directrice de l'Institut de Rio, avec son mari
Localisation : Brooklyn, l'Institut de New York
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le)
Avec : [url=#]Marcos Rosales[/url]
De : [url=#]Prénom Nom[/url]
Preuve à l'appui : Hi, I need your help ! [Amara F. Whitelaw] 4xhxhm9l
Scenarii : Katherine & Marcos Rosales
Liens : à venir




Ethan & Amara
Hi, I need your help

Quelles journées elle pouvait passer depuis qu’elle était de retour à New York. Etrangement, elle n’était pas en joie d’être ici alors qu’elle y avait vécue pratiquement toute sa vie, et qu’elle avait même eu du mal à en partir à son mariage avec Marcos. Mais, au fil du temps passée ici, elle se rendait compte que Rio lui manquait. Sa vie là-bas lui manquait, et son mari aussi. Ce qui en soit était plutôt bon signe, quand on voyait que leur union n’était pas basée sur l’amour à la base. Et puis, elle n’était plus du tout habitué à ce climat bien froid d’Amérique du Nord. Déjà, alors que ça ne faisait pas longtemps qu’elle était revenue, elle ne se sentait pas très bien. Nausées et fatigue, c’était bien évident qu’elle couvait quelque chose et qu’il faudrait qu’elle s’en occupe. Mais elle ne voulait pas alerter ses collègues, donc pour cela, il fallait qu’elle attende d’avoir fini ses heures de travail pour aller retrouver cette sorcière, Ezelia, avec qui elle avait rendez-vous. Aller voir les Frères Silencieux ne la tentait pas trop, et puis c’était le meilleur moyen pour que ses maux ne remontent aux oreilles de son mari et qu’il ne débarque ici en laissant la direction de l’Institut à sa sœur. Ce qui du point de vue d’Amara était une assez mauvaise idée. Elle n’avait jamais apprécié la sœur de son époux, et c’était quelque chose de réciproque. Sans parler que la brune la pensait complètement incapable de se retrouver à la tête d’un Institut.

Enfin, il lui restait encore pas mal de travail avant qu’elle ne se rende à ce rendez-vous et accepte bien gentiment la potion que la sorcière lui ferait et qui lui redonnerait un bon d’énergie. En attendant, elle tournait avec sa rune d’iratze en cas de douleurs et nausées, puis aussi celle d’endurance pour ne pas s’écrouler de fatigue. Chose qui, elle le savait très bien, n’était clairement pas bon pour son corps. Heureusement que ce n’était que provisoire. Et la brune avait bien besoin de cela pour rester concentrée sur sa tâche qu’était de revoir tout le système de sécurité information de l’Institut. Pas qu’il était mauvais, bien au contraire d’ailleurs, il était très correct. Mais elle voulait l’améliorer encore, et le rendre meilleur. Puis aussi étendre les capacités de pistages aux caméras de surveillances de la ville à l’aide de diverses reconnaissances de signes démoniaques. C’était une chose qu’elle avait fait à Rio, et qui fonctionnait très bien, en plus de leur faire gagner du temps. Elle était d’ailleurs tellement concentrée dans ce qu’elle faisait qu’elle sursauta en entendant quelqu’un frapper à la porte.

« Entrez ! »

Se reprenant, les doigts d’Amara avaient repris leur chemin sur son clavier pour finaliser une partie du code du système qu’elle était en train d’installer. Même si elle ne se souvenait pas du code exact qu’elle avait installée chez elle, il lui était tout à fait possible de construire quelque chose de similaire ici, et de tout aussi efficace. Puis, avec Valentin qui était entré dans l’institut il y a quelques temps et qui avait tué sa mère… Autant dire qu’elle était plus que motivée pour améliorer la sécurité en ces lieux. Rien que pour s’assurer que sa sœur allait bien, avant qu’elles ne rentrent toutes les deux à Rio. Parce qu’il y allait bien falloir que cela arrive, Amara ne pouvait pas restée éternellement ici.

Elle releva le regard quand le jeune homme qui venait d’entrer prit la parole. Ethan, qu’elle connaissait de nom vu que lui aussi avait grandi ici. Mais ils n’avaient jamais été proches. En fait, la jolie brune ne s’était jamais attachée à personne ici parce qu’elle savait qu’elle n’allait pas y passer sa vie. C’était ça, d’être fiancée depuis ses six ans. Et visiblement, il avait besoin d’aide pour un dossier.

« De quel dossier il s’agit ? »

Oui, Amara n’était pas très amicale. Beaucoup plus professionnelle qu’autre chose, mais on ne la changerait pas. Elle faisait déjà un effort monstre pour les rencontres politiques à Rio, il ne fallait pas trop lui en demander non plus. Mais elle était prête à aider Ethan pour son dossier. Après tout, c’était son travail, et elle n’était vraiment pas du genre à abandonner son poste. Bien au contraire même, elle était plutôt déterminée à en faire toujours plus, et parfois trop. Pas étonnant qu’elle ait fini par tomber malade, peut-être qu’elle avait juste besoin de repos. Mais pour l’instant, elle ne pouvait pas se le permettre.
code by Chocolate cookie

Sujet: Re: Hi, I need your help ! [Amara F. Whitelaw]   Jeu 13 Déc - 1:26

Ethan Denvers
Facilis desensus averno
Date d'inscription : 15/09/2018
Messages : 407
Pseudo : Eth'
Age : 20
Crédits : Ash' (Avatar)
Emploi/loisirs : Conseiller stratégique de l'institut de Brooklyn - Stratège
Localisation : New York, Brooklyn
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le)
Scenarii : Matthew Denvers ▬ Grand frère
Liens : Angelica Gladstone ▬ Connaissance qui a changé ma vie -> Amie
Anastasia Wayland ▬ Ennemie, Rivale..mais séduisante
Matthew Denvers ▬ Grand frère
Alec Lightwood ▬ Patron -> Ami
Simon Lewis ▬ Connaissance drôle -> Ami
Amara F. Withelaw ▬ Collègue, Connaissance ->Amie


Hi, I need your help !

Ft. Amara F. Whitelaw

Je m’approchais de son bureau, le dossier à la main. Je le regardais, je l’ouvrais à l’endroit qui la concernait. Je lui tendais le dossier ouvert. À première vue, elle ne semblait pas très...amicale, un peu comme moi étant plus jeune, aussi froide. Je ne pouvais pas lui en vouloir pour ça, après tout, chacun avait bien une raison pour réagir d’une manière et pas d’une autre. Moi, c’était pour me protéger, c’était plus simple de tout bloquer plutôt que de se faire envahir par la peur, la honte, la tristesse ou tout à la fois. Elle qui était partie vivre à Rio, elle venait tout juste de revenir à New York. En plus, pas pour la meilleure des raisons, elle était revenue pour la garde de sa demie sœur, parce que sa mère était morte lors de l’attaque de Valentin et du Cercle.

« Eh bien, j’aurais besoin d’avoir des informations sur la surveillance des bâtiments dans ce coin-là entouré sur la carte » tout en lui indiquant l'endroit dont je parlais, le dossier encore à la main. « Avec le cercle de retour, on se doit d’avoir l’œil partout. J’aurais besoin de savoir où se trouve les caméras, quel sont leurs angles exactes si possible, le nombre, tout ce qui peut être utile. Pour ça, on aurait besoin d’un petit piratage, c’est pourquoi je demande votre aide concernant ce dossier, pour qu’ensuite, je puisse faire ma part du boulot » Elle arrêtait un instant de taper sur son clavier pour récupérer le dossier. Elle commençait à l’observer attentivement.

Le silence retentissait dans toute la pièce, s’en était presque… gênant. J’étais debout là à attendre les mots sortir de sa bouche. La discussion ne semblait pas son fort, à vrai dire moi non plus, mais il fallait que je fasse des efforts là-dessus, d’autant plus que maintenant qu’elle était revenue à New York, c’était la chef de la section informatique et ce n'était ni la première, ni la dernière fois qu’on allait travailler ensemble. C’est alors que je lui disais : « … j’ai appris ce qu’il s’est passé pour votre mère, toutes mes condoléances, c’était une femme bien ». Je ne savais pas si c’était vraiment le meilleur moment pour lui présenter mes condoléances, mais c’était sorti presque tout seul, et de toute manière, je ne sais pas si j’aurai trouvé un meilleur moment.

Maintenant, il fallait essayer changer de sujet ou l’ambiance allait devenir encore gênante. « J’ai pu discuter avec votre sœur… demie sœur pardon, c’est elle qui m’a conseillé de venir vous voir d’ailleurs, comme vous étiez de retour. J’ai beaucoup parlé avec elle ces derniers jours, j’ai appris que vous n’étiez pas en très bons termes, Katherine a vraiment été perturbée par ce tragique évènement et du peu que je connais d’elle, elle ne va pas venir vous en faire part. Ça ne me regarde pas, le décision vous revient bien entedu, mais vous devriez peut être essayer de lui parler. Ayant moi-même un grand frère, je me sens obliger de vous donner ce conseil » lui disait-je tout en me frottant la nuque montrant cette petite gêne qui venait de s’installer et montrant ma maladresse dans les discours et les conseils. Moi même étant étonner de tout ce que je venait de lui dire en quelques secondes.

Pendant un court instant, je me demandais si j’avais bien fait de lui dire, ça ne me regardait pas vraiment et puis Amara n’était pour le moment, qu’une collègue désormais. Jje ne savais pas l’impression que je lui donnais actuellement. Peut-être une personne trop…bavarde qui se mêle de ce qui ne le regarde pas. Ironique sachant qu’on parle de… moi, Ethan le mec qui évite généralement les gens, et leur fait comprendre quand ça le gonfle avec une froideur assez spéciale. Puis en même temps, je me disais que j’avais bien fait. Autant pour elles que pour moi à vrai dire, j’avais besoin aussi de ce sentiment de satisfaction d’aider les gens, étrange d’ailleurs, quelque chose que je n’avais pas ressenti depuis longtemps.

Et puis, la petite Katherine m’aimait certe bien, j’avais réussi à la faire penser à peu à autre chose ces temps-ci, mais ce n’était bien sûr, pas suffisant. Elle avait besoin d’une personne plus proche d’elle et qui la connaissait un peu mieux que moi. Elle allait peut-être d’ailleurs vouloir me tuer si elle apprenait que je l’avais dit à sa demie sœur. Mais, ça fait longtemps qu’elles ne se sont pas vues, je pense qu’il faudrait vraiment qu’elles parlent de tout ce qui s’est passé toutes les deux. Ça ne me gênerait pas si je devais me prendre la foudre qui pourrait s’abattre entre les deux. Ça me rendait vraiment triste de ne pas les voir toutes les deux ensembles, aussi liées l’une à l’autre, comme Mat et moi l’étions. Ce court instant, où je repensais à mon frère, me fit perdre le fil de la discussion.

@Amara F. Whitelaw
Code by Joy




Hi, I need your help ! [Amara F. Whitelaw] Francisco-lachowski-hot-guy-smile-Favim.com-1075154Hi, I need your help ! [Amara F. Whitelaw] Tumblr_ob93luqRoe1vb81rko1_500
- I don't want to be anymore that little boy I was before,
but it's hard.. ! -
Sujet: Re: Hi, I need your help ! [Amara F. Whitelaw]   Dim 16 Déc - 13:35

Amara F. Whitelaw
Facilis desensus averno
Date d'inscription : 28/10/2018
Messages : 125
Pseudo : Choupinette
Autres Comptes : Clary Fray +Tessa Gray-Herondale + Annalyne C. Asgrimonn + Calypso Cifuentes + Jules Tudor
Crédits : avatar: @persona gif: tumblr
Suit : L'Enclave
Emploi/loisirs : Chef de la section informatique de l'Institut de New York pendant qu'elle y séjourne, et directrice de l'Institut de Rio, avec son mari
Localisation : Brooklyn, l'Institut de New York
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le)
Avec : [url=#]Marcos Rosales[/url]
De : [url=#]Prénom Nom[/url]
Preuve à l'appui : Hi, I need your help ! [Amara F. Whitelaw] 4xhxhm9l
Scenarii : Katherine & Marcos Rosales
Liens : à venir




Ethan & Amara
Hi, I need your help

Le retour du Cercle n’était clairement pas quelque chose de plaisant, pour personne, et encore mois pour elle. Même si Valentin était mort –et elle n’avait même pas eus l’occasion de le tuer elle-même, ça la rendait dingue-, un mouvement n’avait pas forcément besoin de son fondateur, la preuve en était là. Quelqu’un d’autre avait pris sa place de chef pour continuer la mission que Valentin leur avait confiée. Et il y avait encore eu des morts, ce qui n’était clairement pas une bonne chose. Mais ce n’était pas quelque chose qui faisait culpabiliser la brune pour autant. Certes, elle n’avait pas été sur place lors de cette soirée, mais sa présence n’aurait pas changé grand-chose au final. Et tout le monde savait qu’ils ne pouvaient pas laisser l’Institut sans surveillance. Quelqu’un devait rester, obligatoirement, et cette fois-ci, ça avait été elle. Et puis qui sait, si elle s’y serait rendue, peut-être qu’elle en serait morte. Là au moins ils avaient une combattant opérationnelle encore là. Enfin opérationnelle… Pas tellement pour l’instant, mais la brune cherchait justement une solution à ses problèmes.

Ça ne l’empêchait pas de travailler pour autant, la preuve était qu’on venait encore la voir pour lui demander des services types à sa fonction. Et elle avait baissé les yeux sur le dossier quelques secondes avant de se remettre à taper sur son ordinateur, commençant déjà à transférer son écran sur celui posée au mur, avant d’entamer ses recherches. L’avantage d’avoir grandi ici était qu’elle connaissait toutes les rues de la ville sur le bout des doigts, et qu’elle n’avait pas besoin de réfléchir trop longtemps avant de se mettre au travail.

« C’est un jeu d’enfant que vous me demandez là. »

Autant dire qu’elle n’en avait que pour quelques secondes, à tout casser. Enfin, de base, ça aurait dû lui prendre seulement ce temps. Mais les paroles d’Ethan l’avaient un peu stoppé dans son élan. Elle s’était arrêtée quelques secondes, le regardant légèrement, avant de se remettre au travail.

« Je vous remercie. »

Parler de sa mère n’était clairement pas ce qu’elle préférait. Pas qu’elle n’était pas attristée de sa mort, ça restait quand même sa mère. Mais elle lui avait reprochée énormément de choses dont elle n’avait pas eu l’occasion de discuter avec elle avant sa mort, et ça lui laissait un certain goût d’inachevé sur la langue. Chose pas du tout agréable, surtout en sachant que si le Cercle n’avait pas été là, rien de tout cela ne se serait passé. Déjà, son père ne serait pas mort, et elle aurait certainement eu beaucoup moins de conflits avec sa mère qu’elle n’avait pu en avoir. Mais sa demi-sœur ne serait pas née non plus, donc en soit… C’était un peu problématique, dans son esprit.

« Vous avez raison, ce n’est pas quelque chose qui vous regarde. Et les choses ne sont pas aussi simples que vous pouvez le penser, monsieur Denvers. »

Elle le trouvait particulièrement effronté de parler de Katherine de cette façon devant elle. Même s’il avait raison en soit mais… Il ne connaissait pas toute l’histoire. Ce n’était pas aussi simple. Amara aurait beau inviter sa sœur à partager un café pour qu’elles discutent toutes les deux, rien de cela ne se réglerait seulement avec ça. Sans parler de sa difficulté particulière à communiquer, et du manque d’humanité qu’elle avait transparu à la mort de sa mère. Elle était tellement habituée à voir des gens mourir autour d’elle qu’elle avait gardé un masque impassible, même face à cet événement. Parce que quelqu’un devait garder la tête sur les épaules, et que vu qu’elle était l’aînée, c’était à elle de le faire.

« Il y a cinq caméras dans ce secteur. Une au nord-ouest, deux au sud, une au nord, et l’autre au sud-est. Mais ça laisse un angle mort dans cette partie de la ruelle. »

Les informations s’étaient affichées à l’écran, avec un plan qui localisait les caméras, et les images de surveillance en temps réel. Ça ne lui avait pas pris bien longtemps, étant donné que c’était une chose assez basique, et elle espérait que ça ferait partir Ethan, parce qu’elle n’avait clairement aucune envie de poursuivre l’autre conversation.
code by Chocolate cookie


Sujet: Re: Hi, I need your help ! [Amara F. Whitelaw]   

Contenu sponsorisé

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum