RSS
RSS


,
 

Les Accords

Sujet: Les Accords   Sam 9 Mar - 21:06

Raziel
Admin
Date d'inscription : 01/07/2018
Messages : 352


Les Annexes


LesAccords


◈ Qu'est-ce que les Accords? ◈


◈ Définition - Les Accords constituent un traité de paix, signé pour la première fois en 1872 entre les Créatures Obscures et les Nephilims. Ils sont régulièrement mit à jour -tous les quinze ans- au sein de la Salle des Accords par des représentants de chaque espèce. Ils constituent ce que l'on appelle les Lois du Monde Obscure, et doivent être respectés de tout un chacun, sous peine d'avertissement, d'emprisonnement, ou d'exécution en fonction de la gravité de la faute commise. Il est donc impossible, en tant qu'habitant du Monde Obscure, d'en ignorer ces termes et de ne pas les respecter.

Cinquante signataires, représentants tous une partie du Monde Obscure, sont présents lors de la signature de chaque Accords: dix vampires; dix loups-garous, dix sorciers, dix fées, et dix Nephilims. Les deux hommes fondateurs des premiers Accords ne sont autres que Josiah Wayland, et Grandville Fairchild, ce dernier étant malheureusement mort avant leur première signature lors d'une mission. Un représentant des vampires a aussi marqué cette première signature des Accords, Aron Benedek, en disant que ce n'était qu'un compromis de compromis.

◈ Les Accords initiaux -


I. Les Créatures Obscures sont déclarées comme possédant une âme et ainsi disposants des mêmes droits à la protection des Shadowhunters accordés aux Terrestres.

II. Il est à présent légal pour les Créatures Obscures d'adopter un enfant Terrestre.

III. Les Créatures Obscures ont droit à un procès devant un tribunal quand ils enfreignent la Loi. Les Shadowhunters n'ont plus l'autorisation de les déclarer coupables de crimes et de les punir sans procès, sous peine de sanctions à la hauteur de la gravité de leurs actes.

IV. Un langage juridique est à appliquer pour limiter les peines pouvant être infligées aux Créatures Obscures afin d'éviter des sanctions disproportionnées par rapport au crime commis.

V. Il est autorisé aux Créatures Obscures de créer leur propre système d'organisation interne -clans de vampires, meutes de loups-garous, cours de fées, etc- sans intervention de la part de l'Enclave. Les Accords imposent par contre aux Créatures Obscures l'adhésion à l'un de ces groupes. Les vampires ou loups-garous "non affiliés" sont alors considérés comme des voyous, et ne disposent pas des mêmes protections prévues par la Loi.

VI. Les Nephilims sont reconnus en tant que force officielle du maintien de la Loi du Monde Obscure et des Accords, de par leur sang directement hérité de Raziel, et du Paradis qui est l'autorité suprême sur le monde. Les Créatures Obscures doivent se conformer à la Loi.

◈ Les modifications des Accords -


I. Un langage de plus en plus détaillé et spécifique est présent sur les droits des Créatures Obscures dans les procès pénaux. Les Accords nécessitent de plus en plus de légalisme: les Consuls et les Inquisiteurs variaient énormément dans leur interprétation, adoptant parfois des règles draconiennes à l'encontre des groupes de Créatures Obscures, qui n'avaient guère d'autre recours que d'essayer de les préciser davantage dans les prochains Accords. Il est intéressant de noter que la section de droit pénal des Accords est maintenant considéré comme un document séparé et est encadrée par un groupe de représentants différents -des personnes ayant une expertise juridique- de ceux qui écrivent le reste des Accords. Cela s'explique en partie par le fait que la section du droit pénal des Accords est désormais beaucoup plus longue que l'ensemble du reste des Accords. Ce document séparé est cependant le seul document où est stipulé le droit des Créatures Obscures à un procès. Ce document a donc gagné en importance avec chaque signature des Accords.

II. Les droits des Terrestres de vivre sans les vicissitudes imposées par les Créatures Obscures qui croisent leur chemin. Par exemple, lors de la signature des septièmes Accords, il est devenu illégal pour un vampire de posséder des Assujettis.

III. A l'époque des trois premières signatures des Accords, les sorciers invoquaient des démons à la demande des Nephilims, cependant, c'était une chose illégale. Les Quatrièmes Accords ont spécifiquement rendus légal le droit des sorciers à faire tout ce qui était nécessaire par magie au cours d'une enquête menée par les Nephilims à leur demande.

◈ sadja


Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum