RSS
RSS



 

Home ft Tessa

Sujet: Home ft Tessa    Mer 22 Mai - 23:21

Céline Herondale
Date d'inscription : 20/05/2019
Messages : 28
Pseudo : Lulu
Crédits : BLINDNESS (avatar) / Astra (Sign)
Suit : L'Enclave
Emploi/loisirs : Pas pour l'instant.
Localisation : NYC
Orientation Sexuelle : Hétérosexuel(le)
Scenarii : Arthur Byrne
Liens : Jace Herondale -Son fils qu'elle apprends à connaître doucement.Home ft Tessa  Giphy
Clary Fray - Une belle fille qui ne ressemble pas du tout à son paternel.
Home ft Tessa  Tumblr_ot51l5CjYb1uef380o1_500
Tessa Gray-Herondale - Une deuxième maman
Home ft Tessa  Tumblr_o3c25vuXJN1s6aiaao1_500


Home
Tessa Gray-Herondale
Assise sur son lit à l’Institut de Paris, un mug de thé dans les mains, Céline passait les pages de son journal sans grande vivacité. Elle voyait passer son écriture à travers les pages. D’abord tremblante puis plus affirmée alors que les dates défilaient sur le haut des pages. Lorsqu’elle était arrivée à l’Institut de Paris, des semaines plus tôt, la mère de famille avait été prise en charge pour les médecins et les spécialistes qui se trouvaient là. Sortir de dix neufs ans de captivité n’était pas quelque chose de commun. Ni pour elle, ni pour les personnes qui l’avaient prise en charge dans le sud de la France. C’est d’ailleurs pour cela qu’elle avait été envoyée à Paris après que le plus gros de ses blessures aient été prises en charge. Malachai n’avait pas fait les choses à moitié en la laissant pour morte sur le sol de sa cellule et Céline avait eu quelques difficultés à s’en remettre. Les runes avaient été d’un grand secours sur le plan physique mais sur le plan psychologique, la blonde restait tout de même assez fragile. C’est comme ça qu’était venu l’idée du journal. Pour qu’elle puisse s’exprimer autrement, qu’elle puisse mettre des mots sur ce qu’elle ressentait, sur les choses qui lui passaient par la tête, sur les rêves et les cauchemars qui peuplaient ses nuits. Les dernières lignes qui noircissaient les pages du cahier portaient d'ailleurs sur ce sujet. Le cauchemar qu’elle faisait depuis qu’elle était sorti de ses cinq mètres carrés. L’image d’un petit garçon blond qui se faisait tuer par Malachai sous le regard de Valentin. Si elle savait que Valentin était mort, elle était aussi au courant du fait que Malachai courrait toujours et c’est ce qui lui faisait peur. Même si elle savait qu’il ne pourrait plus lui faire de mal comme il avait pu le faire ses dernières années, Céline était morte de peur à l’idée de le croiser de nouveau. Et cela malgré l’envie croissante de le tuer de ses propres mains. Parce qu’elle s’était promis, lorsque les douleurs étaient passées et qu’elle avait repris quelques forces, de tuer cet homme. Pas véritablement éthique comme pensée mais tout de même légitime. Des pages de son cahier étaient d’ailleurs rempli du comment elle allait procéder.

C’est avec un soupir que Céline termina sa tasse de thé qu’elle posa sur la console à coté de son lit. Aujourd’hui était le jour qu’elle avait choisi de partir pour New-York. C’est une idée qui lui trottait dans la tête depuis qu’elle avait appris que Tessa Gray y vivant et qu’un prénommé Jace Herondale était stationnée à l’Institut de New-York. Lorsqu’elle avait appris cette information, Céline avait résisté à l’envie de prendre le premier portail pour New-York et d’aller rencontrer le jeune homme sur le champ. Cependant quelqu’un lui avait gentiment fait remarquer que dans son état, ce n’était pas la meilleure des manières de rencontrer son fils. Alors Céline avait pris son mal en patience. Les semaines avaient été longues mais nécessaire pour qu’elle puisse se mettre à la page de ce qu’elle avait manqué. Elle avait découvert la technologie, avait apprit à s’en servir et elle avait également fait un point sur l’Histoire de ses dernières années. C’est donc avec le sentiment d’être prête pour affronter son voyage à New-York que Céline prépara ses affaires. Enfin, le peu d’affaires qu’elle possédait. Trois jeans, cinq t-shirt, des sous vêtements et une paire de chaussure. Même si ce n’était pas beaucoup, c’était toujours plus que ce qu’elle avait dans ses cinq mètres carrés avec vu sur la plage...

Après avoir fait ses au revoir aux personnes qui l’avaient soutenues ses dernières semaines, la mère de famille quitta l’Institut de Paris en direction de New-York. C’était une ville qu’elle ne connaissait, qui ne ressemblait en rien à ce qu’elle avait connu et malgré les explications qu’elle avait reçu de son ami de Paris, elle se retrouva rapidement happé par la présence des bâtiments et des gens qui se trouvaient là. Il lui fallait quelques longues minutes pour calmer sa respiration et les battements de son cœur. Pour s’aider, elle se concentra sur l’itinéraire que Arthur avait rentré dans son téléphone et commença à marcher en direction de sa première destination. Le manoir de Tessa Gray. La femme qu’elle considérait comme une mère depuis son mariage avec Stephen et à qui elle s’était beaucoup confiée à l’époque. Elle ne savait pas du tout si elle serait chez elle quand elle arriverait mais elle avait besoin de voir un visage familier dans toute cette tumulte newyorkaise. Et peut-être qu’elle pourrait lui apporter les réponses aux questions qu’elle se posait sur ce jeune homme qui portait son nom à l’Institut.

Lorsqu’elle monta les marches de la maison, son cœur battait tellement fort si bien qu’elle avait l’impression de ne plus rien entendre du bruit environnant. C’est à peine si elle entendit les coups qu’elle donna sur le bois de la porte. Alors qu’elle attendait que la porte s’ouvre ou nom, Céline se prit à lisser son t-shirt. Elle qui avait toujours fait attention à son image à l’époque se retrouvait en jean noir, t-shirt blanc et boots devant la porte d’une de ses parentes. Elle n’eut pas le temps d’y penser plus longtemps que la porte s’ouvrit pour laisser apparaître Tessa. Lorsqu’elle posa les yeux sur la brune, Céline se fit violence pour ne pas pleurer. Voir le visage de la sorcière réchauffait son cœur. Elle n’avait pas changé d’un iota et s’en était presque rassurant. C’était peut-être la seule chose qui n’avait pas changé en vingt-ans…

- Bonjour Tessa, fut la seule chose qui passa ses lèvres alors que ses yeux s’humidifiaient déjà à vu d’œil sans pour autant laisser tomber une larme. Je… Je ne sais pas si tu me reconnais mais… Mais je suis Céline. La femme de Stephen.

Elle ne savait pas comment la femme qui lui faisait face pouvait réagir. Elle ne savait pas si elle allait la croire aussi. Elle était sensée être morte depuis vingt ans et voilà qu’elle se présentait à sa porte, plus vieille, plus marquée que la dernière fois qu’elles s’étaient vues.


( Pando )




New Life begins — If not us, who? If not now, when?
Sujet: Re: Home ft Tessa    Sam 25 Mai - 12:19

Tessa Gray-Herondale
Warlock in town
Date d'inscription : 26/09/2018
Messages : 253
Pseudo : Choupinette
Autres Comptes : + Calypso Cifuentes + Anakin S. Redfield
Crédits : avatar: @angie gif: tumblr
Suit : L'Enclave
Emploi/loisirs : Professeur d'étude des Charmes à l'Institut de New York
Localisation : Manhattan, une maison, très ancienne, qui appartenait à sa tante
Orientation Sexuelle : Hétérosexuel(le)
Avec :
Preuve à l'appui : Home ft Tessa  Original
Scenarii :
Liens :
Home ft Tessa  Tumblr_p705zdsROk1wxdmrbo2_500
Jace Herondale + le dernier membre de sa famille encore en vie, celui qui lui a redonné de l'espoir, et qui la rend fière à travers ses actes.

Home ft Tessa  921bbb1faa09e3a91b3d2cbd7c20a334
Magnus Bane + l'un de ses plus vieux amis, qu'elle n'a pas vu depuis des années, et qu'elle est bien heureuse de retrouvée à New York. Elle a une entière confiance en lui, et l'a toujours trouvé de bon conseil

Home ft Tessa  Source
Céline Herondale + uc.


Home
Céline & Tessa

« Quelques belles lignes qui transpirent les beaux mots et la poésie, une belle petite mise en bouche pour le plaisir des mirettes. »
Les derniers jours avaient été plus que compliqués à gérer pour Tessa. Entre la Brume, l’arrestation de tous les sorciers de New York pour savoir qui en était responsable, avoir quelqu’un à arrêter, et son renvoi par le Consul qui avait pris la place d’Imogène qui était décédée… La brune s’en trouvait presque au bout du rouleau. Mais elle tenait le coup, parce qu’elle n’avait pas vraiment le choix. Elle tenait le coup parce que Jace avait besoin d’elle, parce que son mari aussi, avait besoin d’elle. Et parce qu’il n’était pas question pour la sorcière de rester les bras croisés et de regarder son monde s’écrouler sans rien faire. Ce n’était pas son genre, depuis le temps, la majorité des personnes le savaient, tout comme beaucoup d’entre eux avaient conscience que le Consul avait fait une grande erreur. Il n’avait pas simplement perdu un élément utile, en la renvoyant, mais il avait surtout pris le risque de se mettre les Créatures Obscures à dos. Parce que c’était bien le genre de nouvelles qui circulaient vite, dans ce monde, et une guerre civil… Ils n’avaient clairement pas besoin de cela pour l’instant.

Cela ne faisait pas bien longtemps que le soleil s’était levé. Comme tous les matins depuis qu’elle avait retrouvé son époux, Tessa s’était réveillée aux aurores quand ce dernier l’avait rejoint dans son lit. Et elle aurait pu se rendormir à ses côtés comme elle le faisait tous les matins, mais en ce moment, elle avait beaucoup trop de choses en tête. Et la centenaire détestait tourner en rond dans son lit. Alors elle s’était levée, descendant dans la cuisine pour se préparer un thé et de quoi grignoter un peu. Avant de prendre le tout pour se rendre dans la bibliothèque où elle avait rangée tous ses livres qu’elle avait fait venir d’Alicante. Cette Brume l’intriguait vraiment, ç’en était même limite devenue une obsession pour elle. Et elle voulait découvrir quel démon était derrière tout cela, pour qu’ils puissent tous évaluer l’ampleur de la menace. Enfin en partant du principe qu’ils le pouvaient, mais la brune aimait se dire que tout était possible.

Cela devait déjà faire quelques heures qu’elle était plongée dans ses livres à chercher le moindre petit indice quand quelqu’un toqua à la porte. Au début, elle se dit que c’était peut-être Jace qui avait fini par trouver quelque chose de son côté, ou bien Alec, voire Magnus. Avant qu’elle ne réalise qu’ils l’auraient prévenus, avant de passer, chacun d’entre eux. Le cœur de Tessa se mit alors à battre la chamade. Ce n’était pas normal. Elle se leva alors de sa chaise, attrapant l’un des tisonniers près de la cheminer avant d’aller ouvrir la porte, son corps tendu à un tel point qu’elle en avait presque peur que ses membres ne se brisent. Et elle avait peur tout court, en réalité. Ouvrant la porte, la surprise se teinta alors sur son visage. La jolie blonde qui se tenait devant elle n’avait pas eu besoin de parler pour que la sorcière la reconnaisse. Ses traits étaient peut-être un peu plus marqués par le temps que la dernière fois qu’elle l’avait vu, mais ils restaient les mêmes.

« Par l’Ange, Céline… »

Les larmes lui montaient aux yeux alors que Tessa posait son tisonnier sur le meuble de l’entrer avant de prendre la jeune femme dans ses bras. Enfin jeune… Elle l’était toujours plus qu’elle, de toute façon.

« Entre, je t’en prie. »

Tessa préférait les savoir toutes les deux en sécurité à l’intérieur, plutôt qu’à la vue de tous sur le porche de sa maison. Elle en était peut-être devenue une peu parano mais, très franchement, personne ne pouvait réellement lui en vouloir. Elle referma alors la porte derrière elle, guidant la jolie blonde jusque dans sa cuisine pour l’inviter à s’y asseoir.

« Comment… Est-ce que tu vas bien ? »

Ça lui semblait être la question la plus importante à poser avant de rentrer dans celles un peu plus complexes, du style comment ça se fait qu’elle soit encore en vie, ou si elle avait déjà vu Jace, son fils. Si elle savait qu’il était en vie, s’entend. Chose que Tessa pourrait très rapidement lui confirmer, de toute manière, tout comme le fait qu’il allait bien. Enfin, aussi bien qu’il pouvait aller en ce moment, tout du moins.
(c) DΛNDELION



family
Herondale will be always here for each others ▬ no matter who, no matter what happend
Sujet: Re: Home ft Tessa    Dim 26 Mai - 12:25

Céline Herondale
Date d'inscription : 20/05/2019
Messages : 28
Pseudo : Lulu
Crédits : BLINDNESS (avatar) / Astra (Sign)
Suit : L'Enclave
Emploi/loisirs : Pas pour l'instant.
Localisation : NYC
Orientation Sexuelle : Hétérosexuel(le)
Scenarii : Arthur Byrne
Liens : Jace Herondale -Son fils qu'elle apprends à connaître doucement.Home ft Tessa  Giphy
Clary Fray - Une belle fille qui ne ressemble pas du tout à son paternel.
Home ft Tessa  Tumblr_ot51l5CjYb1uef380o1_500
Tessa Gray-Herondale - Une deuxième maman
Home ft Tessa  Tumblr_o3c25vuXJN1s6aiaao1_500


Home
Tessa Gray-Herondale
Revoir Tessa après toutes ses années était un accomplissement pour Céline. C’était sa manière de penser que toutes ses années d’emprisonnement étaient terminées. La blonde n’avait pas pensé à beaucoup de monde lorsqu’elle était enfermée dans sa cellule mais Tessa faisait partie des personnes qui l’avait faite tenir. Dans des moments où elle avait failli abandonner, se laisser mourir de faim, elle avait cru entendre Tessa parler. Elle avait entendu sa voix qui lui soufflait de ne pas abandonner. Elle était contente de ne pas l’avoir fait, de ne pas avoir provoqué Malachai plus que de raison, de ne pas s’être arrêtée de manger, de ne pas avoir continuée à s’ouvrir les veines ce jour-là… Devant Tessa, Céline était heureuse de ne pas avoir baissé les bras et de s’être battue toutes ses années contre Malachai et Valentin. Rien que le fait de l’entendre prononcer son prénom fut le déclencheur des larmes qu’elle retenait difficilement depuis que son amie avait ouvert la porte. Elle se calla dans les bras de la sorcière alors que cette dernière l’enlaçait. Peut-être serra-t-elle un peu fort ? Peut-être empêcha-t-elle Tessa de se séparer d’elle lorsqu’elle l’aurait voulu ? Peut-être qu’elle avait besoin de sentir son amie véritablement proche d’elle pendant un instant ? C’était peut-être pour ses raisons que Céline garda Tessa contre elle un peu plus longtemps que la coutume l’aurait voulue.

Lorsque finalement Céline lâcha Tessa, cette dernière l’invita à entrer. En passant le pas de la porte, la chasseuse essuya les larmes qui coulaient encore sur ses joues et se remercia silencieusement pour ne pas avoir mis de maquillage ce matin-là. Pas qu’elle en mettait beaucoup mais elle aurait certainement ressemblé à un petit raton laveur en cet instant si elle l'avait fait.  Elle suivit Tessa à travers la maison sans un mot jusqu’à ce que la brune lui propose de s’asseoir une chaise à la cuisine. Elle laissa ses yeux se balader sur la pièce et eu un petit sourire en pensant que c’était une maison qui ressemblait à Tessa. Lorsque la voix de son amie résonna dans la pièce, Céline se concentra de nouveau sur la sorcière.

« Est-ce que tu vas bien ? » La question que venait de lui poser Tessa était une question piège parce qu’elle méritait plusieurs réponses. Elle méritait que Céline lui explique ce qu’il s’était passé ces vingt dernières années pour qu’elle puisse comprendre la réponse. Et pour l’instant, Céline ne pouvait pas. Elle ne pouvait lui expliquer ce qu’il s’était passé. Pas en pleurant comme elle le faisait toujours. La femme de Stephen eut un soupir tremblant alors qu’elle essayait de calmer les larmes qui coulaient toujours sur ses joues et essuyant de nouveau ses yeux pour répondre à la brune qui lui faisait face. Il lui fallut quelques secondes supplémentaires pour qu’elle puisse ouvrir la bouche pour répondre.

- Je vais bien. Enfin… Je vais mieux que ce que je n’allais il y a trois mois, fut la première réponse qu’elle donna à Tessa. Ce n’est pas encore la grande forme de ce point de vue, continua-t-elle en tapotant sa tempe droite,mais je vais mieux.

Répondre à la question que lui avait posée Tessa lui permis de calmer ses pleurs et de se calmer. Elle n’avait plus l’habitude de pleurer. Elle avait arrêté de le faire assez tôt pendant son incarcération parce que cela ne servait à rien. Cela ne l’aidait pas à sortir de sa prison et cela n’avait eu aucun impact sur Malachai. Alors elle avait simplement arrêté de pleurer. Si elle y réfléchissait bien, c’était la deuxième fois qu’elle pleurait depuis dix-sept ans. La première fois fut quand elle avait aperçu l’Institut de Marseille juste après son évasion. Depuis, Céline n’avait pas pleurée une seule fois. Son psychiatre trouvait ça normal mais les personnes avec lesquelles elle avait discuté trouvaient ça bizarre. Le truc c’était que Céline n’avait plus de raison de pleurer. Elle était libre, en plutôt bonne santé et essayait de reprendre une vie normale. Mais aujourd’hui, c’était différent. Ce n’était pas des larmes de tristesses mais plutôt de soulagement. Elle était soulagée de voir Tessa, de savoir que c’était une constante de sa vie qu’elle n’avait pas perdu, un repère qu’y n’avait pas changé.

Elle profita du silence qui suivit sa réponse pour regarder Tessa un peu mieux. En passant son regard sur son visage, la blonde se mit à penser que quelque chose avait changé dans le regard de son amie. Elle n’arrivait pas à mettre le doigt dessus mais elle était certaine que la lueur qu’elle lui avait connue dans le regard n’était plus la même qu’il y a vingt ans.

- Je te retourne la question, souffla la blonde en fronçant les sourcils. Je sais que tu n’es pas sensée prendre de l’âge mais quelque chose à changé dans tes yeux et tes traits. Ils ont… Ils ont l’air moins tristes.

Voilà, c’était ça. Son regard avait perdu un peu de tristesse qu’elle lui avait connu lorsqu’elle était jeune.  



( Pando )




New Life begins — If not us, who? If not now, when?
Sujet: Re: Home ft Tessa    Mar 28 Mai - 15:08

Tessa Gray-Herondale
Warlock in town
Date d'inscription : 26/09/2018
Messages : 253
Pseudo : Choupinette
Autres Comptes : + Calypso Cifuentes + Anakin S. Redfield
Crédits : avatar: @angie gif: tumblr
Suit : L'Enclave
Emploi/loisirs : Professeur d'étude des Charmes à l'Institut de New York
Localisation : Manhattan, une maison, très ancienne, qui appartenait à sa tante
Orientation Sexuelle : Hétérosexuel(le)
Avec :
Preuve à l'appui : Home ft Tessa  Original
Scenarii :
Liens :
Home ft Tessa  Tumblr_p705zdsROk1wxdmrbo2_500
Jace Herondale + le dernier membre de sa famille encore en vie, celui qui lui a redonné de l'espoir, et qui la rend fière à travers ses actes.

Home ft Tessa  921bbb1faa09e3a91b3d2cbd7c20a334
Magnus Bane + l'un de ses plus vieux amis, qu'elle n'a pas vu depuis des années, et qu'elle est bien heureuse de retrouvée à New York. Elle a une entière confiance en lui, et l'a toujours trouvé de bon conseil

Home ft Tessa  Source
Céline Herondale + uc.


Home
Céline & Tessa

« Quelques belles lignes qui transpirent les beaux mots et la poésie, une belle petite mise en bouche pour le plaisir des mirettes. »
Le choc d’avoir Céline devait sa porte avait saisi Tessa, même si ce dernier s’était rapidement envolé pour laisser place à ce petit sentiment de bonheur de retrouver la jolie blonde. Il faut dire que la brune avait déjà subi un choc semblable à peine quelques semaines plus tôt en retrouvant son mari qui dormait à présent à l’étage, et elle ne se trouvait du coup qu’à moitié surprise de savoir que Céline était toujours en vie. Et totalement heureuse. Bien sûr, ses pensées s’étaient rapidement dirigées vers Jace, le fils de Céline, qui allait devoir affronter un nouveau choc. Mais qui en ressortirait très certainement épanouie. Cependant, le plus important pour l’instant était de s’assurer que la Chasseuse d’Ombres se portaient bien, et c’est bien sûr la première question qui franchit les lèvres de Tessa une fois qu’elle eut refermé la porte derrière elle et guidée la jolie blonde vers sa cuisine. Endroit le plus éloigné de la chambre à coucher, et où elles pourraient discuter tranquillement autour d’une tasse de thé.

« Je suis contente de l’entendre. »

Posant une main tendre sur la joue de Céline, la sorcière se doutait bien que les dernières années n’avaient pas dû être faciles pour elle. Et elle n’allait bien entendu pas la forcer à parler si elle n’en avait pas envie. Elle savait un peu ce que c’était, les traumatismes, même si pour elle, cela remontait à un peu plus d’un siècle. Elle n’en restait pas moins marquée, et il lui avait fallu du temps pour pouvoir en parler, même avec William. Elle évitait d’ailleurs toujours d’évoquer le sujet quand cela ne s’en trouvait pas nécessaire.

« Installe-toi, chérie. Je vais nous faire du thé. »

En provenance d’Angleterre, en plus ! Si c’était pas de la chance ça ! Mais Céline en avait l’habitude. A l’époque déjà, Tessa ne se fournissait qu’à Londres pour son thé, et on pouvait dire que c’était une habitude qu’elle n’avait pas perdue. Mettant ses paroles à exécution, la brune avait fait couler de l’eau dans sa théière avant de la mettre à chauffer sur le feu. La vieille théière de sa tante. Oui, ça aussi c’était une habitude qu’elle ne perdait pas. Même si certains appareils électriques étaient présents au sein de sa demeure, la plupart des autres objets dataient de l’époque de son enfance. Et fonctionnaient encore très bien !

Son regard se releva vers Céline à sa question. Un sourire doux effleura alors ses lèvres alors qu’elle s’installa à son tour sur l’une des chaises de la cuisine, attrapant l’une des mains de la blonde pour la prendre entre les siennes. Elle était tellement heureuse de la voir, mais avait tellement peur que tout cela ne soit qu’un rêve que ce contact physique se révélait être nécessaire.

« Et bien, pour tout te dire, tu n’es pas la première de la famille à revenir d’entre les morts. William est vivant. Enfin, c’est un vampire mais… Il est beaucoup moins mort que ce que je pensais. »

Oui, elle arrivait à en faire un peu d’humour maintenant. Ça n’avait clairement pas été le cas les premiers jours tellement elle avait été en colère contre lui, mais cette colère avait fini par passer. Surtout avec tout ce qu’il s’était passé, en réalité. Le monde se retrouvait tellement précaire que Tessa pensait qu’il n’étaient clairement plus le temps d’en vouloir aux personnes qu’on aimait, bien au contraire. Profiter de ses proches restaient sa priorité, même si bien entendu, elle continuerait à se battre pour le Monde Obscure, et contre le Cercle. Ou contre toute menace qui leur tomberait dessus, vu qu’ils ne savaient toujours pas ce qui avait été à l’origine de cette Brume.
(c) DΛNDELION




family
Herondale will be always here for each others ▬ no matter who, no matter what happend
Sujet: Re: Home ft Tessa    Ven 7 Juin - 7:58

Céline Herondale
Date d'inscription : 20/05/2019
Messages : 28
Pseudo : Lulu
Crédits : BLINDNESS (avatar) / Astra (Sign)
Suit : L'Enclave
Emploi/loisirs : Pas pour l'instant.
Localisation : NYC
Orientation Sexuelle : Hétérosexuel(le)
Scenarii : Arthur Byrne
Liens : Jace Herondale -Son fils qu'elle apprends à connaître doucement.Home ft Tessa  Giphy
Clary Fray - Une belle fille qui ne ressemble pas du tout à son paternel.
Home ft Tessa  Tumblr_ot51l5CjYb1uef380o1_500
Tessa Gray-Herondale - Une deuxième maman
Home ft Tessa  Tumblr_o3c25vuXJN1s6aiaao1_500


Home
Tessa Gray-Herondale
En cet instant, Céline était contente d’avoir fait le voyage jusqu’à New-York. Elle était contente de ne pas avoir écouté les recommandations de certains chasseurs à Paris et d’avoir suivi son cœur. Elle avait passé trois mois dans la capitale française et depuis qu’elle était en mesure de réfléchir correctement, elle voulait retrouver ses proches. Tessa en faisait partie. Elle avait pensé que c’était la manière la plus douce de renouer avec sa famille. Que se serait elle qui aurait l’esprit le plus ouvert sur la situation. Retrouver une femme qu’elle n’avait pas vu depuis vingt ans et qu’on avait enterrée auprès de son mari… Ce n’était pas une situation qu’on croisait tous les jours. Elle savait que Tessa serait une oreille attentive à ce qu’elle avait à lui dire. Elle n’avait pas envie de tout lui raconter, elle n’avait pas envie de voir la pitié dans ses yeux mais elle savait qu’il faudrait qu’elle lui explique. Dans l’ensemble au début et peut-être dans les détails plus tard…

Pour l’instant, Céline profitait du moment. Elle profitait de la chaleur de la cuisine de son amie, de ses mots doux et de la sensation familière de cette situation. Combien de fois Céline s’était assise dans la cuisine de Tessa pour discuté lorsqu’elle s’était mariée avec Stephen ? Combien de fois la jeune femme avait apprécié le thé que la sorcière lui servait ? Quand elle entendit les mots de la brune sur le thé, Céline crut qu’elle allait se remettre à pleurer. Elle se fit violence pour que les larmes ne coulent pas de nouveau sur ses joues et elle inspira profondément avant d’ouvrir la bouche.

- Ton thé vient toujours d'Angleterre? demanda-t-elle d’une voix qu’elle voulait assurée mais qui ne l’était pas du tout. Parce que je ne sais pas si je te l’avais dit à l’époque, mais j’adore ton thé.

Au début de son incarcération, Céline s’était raccrochée à des petits détails comme ceux-là. Le thé de Tessa, l’odeur de Stephen qu’elle avait sur ses vêtements lorsqu’ils l’ont enfermée, la douceur de la voix d’Imogène lorsqu’elle lui avait annoncée qu’elle était enceinte… Tous ses petits détails l’avaient aidé au début avant qu’ils ne s’effacent peu à peu dans son esprit. La seule chose qu’elle n’avait jamais oubliée, c’était l’odeur de son bébé. C’était une odeur qu’elle ne pourrait pas oublier. Ce n’était pas la meilleure ou la plus glamour mais c’était la seule chose qui lui restait de son enfant. C’était à ça que Céline s’était accrochée pendant des années.

Elle accrocha sa main à celle que Tessa venait de mettre dans la sienne. Elle serra peut-être un peu fort au début, pour être certaine que tout cette situation était bien réelle puis desserra peu à peu sa poigne. Elle avait beau avoir quitté les geoles de Malachai des semaines auparavant, Céline avait l’impression d’être dans une illusion que son cerveau avait fabriquée pour la protéger. Cela n’aurait pas été la première fois, c’était quelque chose qui lui arrivait parfois. Son cerveau disait tout simplement stop à la douleur et à la solitude. Combien de fois avait-elle imaginé son retour à Alicante ? Ses retrouvailles avec son fils ? La chasseuse avait fini par arrêté de compter…

Un froncement de sourcils suivit les premiers mots de la réponse à sa question. Puis la surprise se tinta sur son visage alors qu’elle comprenait ce que la sorcière était en train de lui dire. Céline savait qui était William. Tessa lui en avait un peu parlé mais jamais vraiment. Céline n’avait pas insisté à l’époque parce que la douleur se lisait sur le visage de son ami. Dire qu’elle était étonnée serait peu dire mais la première chose à laquelle elle pensa fut qu’elle était heureuse pour son amie. Tessa avait vécu tellement de tristesses dans sa vie qu’elle avait le droit à un peu de bonheur. Qu’il soit vampire ou non.

- Moi qui pensais faire une première dans la famille Herondale, tu m’en vois déçue, plaisanta Céline avec un sourire sincère sur les lèvres. Néanmoins, je suis heureuse de savoir que tu as retrouvé l’homme que tu aimes Tessa. Tu mérites tout l’amour du monde.

Elle serra la main que Tessa avait laissée dans la sienne, comme pour lui prouver un peu plus que ses mots étaient sincères. Vraiment, elle ne regrettait pas d’avoir suivi son cœur et d’avoir fait le déplacement à New-York.


( Pando )




New Life begins — If not us, who? If not now, when?
Sujet: Re: Home ft Tessa    Jeu 13 Juin - 12:30

Tessa Gray-Herondale
Warlock in town
Date d'inscription : 26/09/2018
Messages : 253
Pseudo : Choupinette
Autres Comptes : + Calypso Cifuentes + Anakin S. Redfield
Crédits : avatar: @angie gif: tumblr
Suit : L'Enclave
Emploi/loisirs : Professeur d'étude des Charmes à l'Institut de New York
Localisation : Manhattan, une maison, très ancienne, qui appartenait à sa tante
Orientation Sexuelle : Hétérosexuel(le)
Avec :
Preuve à l'appui : Home ft Tessa  Original
Scenarii :
Liens :
Home ft Tessa  Tumblr_p705zdsROk1wxdmrbo2_500
Jace Herondale + le dernier membre de sa famille encore en vie, celui qui lui a redonné de l'espoir, et qui la rend fière à travers ses actes.

Home ft Tessa  921bbb1faa09e3a91b3d2cbd7c20a334
Magnus Bane + l'un de ses plus vieux amis, qu'elle n'a pas vu depuis des années, et qu'elle est bien heureuse de retrouvée à New York. Elle a une entière confiance en lui, et l'a toujours trouvé de bon conseil

Home ft Tessa  Source
Céline Herondale + uc.


Home
Céline & Tessa

« Quelques belles lignes qui transpirent les beaux mots et la poésie, une belle petite mise en bouche pour le plaisir des mirettes. »
Tessa se retrouvait à faire face à beaucoup d’émotions en ce moment, et en très peu de temps, chose qui n’était pas forcément très bon pour sa santé mentale, d’ailleurs. Nombreuses étaient les fois où elle avait cru être à ras de craquer ces derniers jours, et c’était bien un miracle qu’elle tienne encore debout. A croire qu’elle était plus solide que ce qu’elle pouvait bien penser. Ou alors le temps avant fini par avoir raison de son cœur et l’aidait à mieux tenir que ça n’aurait pu être le cas dans sa tendre jeunesse. Elle n’était clairement plus une jeune femme, et encore moins une petite fille, depuis bien longtemps. On ne pouvait même plus la qualifier de grand-mère à l’heure actuelle parce qu’elle était bien plus que cela. Et que ses descendants étaient bien plus nombreux aussi, autant en comptant les morts que les vivants. Sans compter que les morts avaient tendance à ne l’être pas très longtemps dans cette famille, décidément. Ce qui n’était pas plus mal, même si la brune aimerait quand même avoir à éviter l’étape du deuil à l’avenir, ce serait quand même plus sympa.

« Toujours, oui. Je suis restée fidèle à cette tradition. »

Et c’était surtout une habitude qu’elle avait prise en hommage à son mari, à l’époque. Sans parler du fait qu’elle adorait le thé anglais et qu’elle ne s’en voyait pas en boire un autre. Les habitudes avaient la vie dure, surtout avec elle qui aimait bien se rassurer au sein de ces petites choses. Le temps n’ayant pas d’effet sur elle, les choses changeaient vite, trop vite, quand elle regardait autour. Elle avait besoin de se raccrocher à certaines choses, que ce soit du thé, ou bien un livre qu’elle lisait quand elle était jeune, ou encore ses visites annuelles à Jem sur le pont de Londres. Elle avait besoin de tout cela pour ne pas perdre pieds, même que si elle devait choisir entre tout cela, elle ne garderait certainement que la visite de son vieil ami. Il avait été un grand soutien pour elle après la mort de William, puis de ses enfants, et du reste de sa famille. Elle savait qu’elle pourrait toujours compter sur lui quoiqu’il arrive.

Comme elle pourrait toujours compter sur William qui était bel et bien vivant. Elle avait fini par lui pardonner toutes ces années de silence. Le temps lui avait bien fait comprendre que la rancune n’était pas quelque chose de très utile, ni même de très sain. Elle faisait toujours l’effort de pardonner, encore plus les personnes qu’elle aimait le plus au monde. Et William était l’amour de sa vie, elle ne pouvait pas lui en vouloir bien longtemps. Elle avait besoin de lui à ses côtés en plus de cela, surtout en ce moment. Son mari était tout pour elle, il l’avait toujours été. Même si Tessa se demandait encore si, légalement, ils étaient encore mariés, vu qu’il était mort. Mais bon, ça ce n’était qu’un détail qu’elle arriverait bien à régler une fois que tout ce serait calmer. Et puis s’ils devaient se marier à nouveau, elle le ferait avec grand plaisir.

« Tu es la troisième, en réalité. »

Tessa souriait alors à Céline, resserrant sa main autour de la sienne avant d’y déposer la seconde. Il était temps qu’elle lui parle de Jace, et c’était l’occasion rêvée. Céline devait savoir que son fils était toujours en vie, qu’il allait bien, et qu’il était devenu un jeune homme dont elle pouvait être fière. En tout cas Tessa l’était. Même si le blond n’était pas son fils, il restait un membre de sa famille, son descendant, son sang. Et elle avait de quoi en être fière après tout ce qu’il avait accompli, et tout ce qu’il avait dû affronter. Il était solide, et bien entouré aussi, chose qui rassurerait sans aucun doute sa mère.

« Ton fils a été le premier, Céline. Il s’appelle Jace. »

La brune n’avait malheureusement pas de photo à lui montrer, n’étant pas très à l’aise –voire pas du tout en fait- avec la technologie, tout ce qu’elle pouvait présenter à Céline pour l’instant était des mots. Mais elle pourrait bientôt le lui présenter en personne, si elle le désirait, chose qui devait probablement être le cas. Tessa avait été mère, elle aussi, et même encore aujourd’hui, si on lui donnait l’occasion de revoir ses enfants, elle n’hésiterait pas une seule seconde avant de répondre oui. Ses enfants avaient été tout pour elle, pendant longtemps. Ses bébés, qu’elle avait portée, mis au monde, nourris, élevés. C’était son sang, le fruit de son amour avec l’homme qu’elle aimait plus que tout, et la chose la plus précieuse qu’elle ait pu avoir au cours de sa vie.
(c) DΛNDELION



family
Herondale will be always here for each others ▬ no matter who, no matter what happend
Sujet: Re: Home ft Tessa    

Contenu sponsorisé

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum